Qi Gong

 

L’hygiène, c’est en premier lieu protéger la vie. Pour ce faire, la Chine possède des recettes millénaires qui ont fait leurs preuves, ensemble de méthodes qui visent simplement à entretenir la santé et par conséquent à éviter la maladie. 

Comme l’alimentation, le mouvement est nécessaire pour le corps et le souffle.

image_57

Ils font partie d’un ensemble qu’on appelle « Art de nutrition » indispensable au bien être tant sur le plan physique que sur celui de l’esprit. La Gymnastique Taoïste est l’une de ces méthodes d’art de santé dont le but est de « nourrir le corps, parfaire les sens, éveiller l’esprit » pour parvenir à une réalisation.

 

Par le biais de travaux corporels coordonnés avec la respiration, on opère progressivement une transformation. 

Les exercices permettent de prendre conscience et d’éveiller des zones corporelles précises par le souffle. Elle permet de s’initier à l’énergétique qui est à la base de l’acupuncture.

image_58

Le travail suit des cycles horaires et saisonniers spécifiques qui sont liés directement aux fonctions des organes, par exemple :

le travail debout pour Midi ou pour l’été correspond au cœur,

le travail assis pour la fin d’après-midi ou l’automne est lié aux poumons,

le travail couché pour la nuit ou l’hiver aux reins,

le travail agenouillé pour le matin ou le printemps correspond au foie,

le travail assis jambes croisées pour la 5ème saison ou le centre est lié à la rate.

 

La Gymnastique Taoïste vise l’harmonisation de l’homme avec le ciel et la terre. Elle comporte des enchaînements complexes de mouvements, pouvant être aussi utilisés comme préparation aux arts martiaux qui de même coordonnent l’esprit, le mouvement et la respiration. Stimulant les capacités naturelles du corps pour rétablir une bonne circulation de l’énergie souvent épuisée dans la vie quotidienne .