Self-Défense

 

La Self-Défense est en premier lieu la gestion de la peur lors d’une agression. L’enseignement est souvent basé sur des arts martiaux ou sports de combat avec toutefois une différence de taille. Les arts martiaux portent une attention particulière au respect de l’adversaire alors que dans la self-défense a pour but de faire cesser l’attaque avant d’être maîtrisé, blessé ou même tué, le plus rapidement possible.

S’il y a un respect rigoureux de règles de sécurité pendant l’enseignement et l’entraînement, avec utilisation d’armes factices et port de protections, l’application réelle se fait sans aucun respect de l’attaquant, puisque celui-ci ne respecte pas sa victime.

Il faut toutefois souligner que vis-à-vis de la loi française, la réponse doit être proportionnée à l’attaque, et que l’on ne peut être considéré en légitime défense que si l’on est attaqué en premier. La défense personnelle s’attache à utiliser au mieux l’environnement et à utiliser les objets qui nous tombent sous la main : ceinture, chaise, bouteille, cendrier…

Or la préoccupation de la défense personnelle est bien l’efficacité immédiate. À ce titre, les arts martiaux et sports de combats semblent parfois éloignés des situations réelles. Un certain nombre d’experts ont donc décidé de reprendre l’héritage des arts martiaux mais en les retravaillant à partir de situations probables :

. En utilisant des protections (casque, coquille, gants) afin de porter des coups réels et d’habituer les pratiquants à la violence des attaques.
. En utilisant des armes factices (couteaux en mousse, faux pistolets) ressemblant aux armes réelles afin d’apprendre à gérer le stress, la peur.

 


Découvrir : Nos cours de Self-Défense